Un fichier client ? Pourquoi faire puisque je connais tous mes clients !

Elodie Barot/ juin 15, 2020/ Articles

En abordant la question du CRM, GRC, fichier client, une remarque revient régulièrement « Non, c’est trop galère à gérer et puis je n’en ai pas besoin, je suis trop petit ». Je pense qu’une petite mise au clair s’impose.

Un fichier client c’est quoi ?

C’est tout simplement un document qui regroupe les noms, adresses, et de multiples autres informations sur vos contacts / clients et/ou prospects. En 2020 (vive la technologie), de nombreux outils numériques sont accessibles à tous, nous permettant d’avoir toutes ces informations sur un seul et même outil. Mais pour les amateurs de la fiche bristol ou du tableau Excel, ça marche aussi.

Dans un univers professionnel où les choses vont vite, le fichier client fait ses preuves en tant que pense bête et mine d’or indispensable 😊 !

Oui mais pourquoi faire ?

Seriez-vous capable de citer votre plus gros client en volume, ou votre client historique ? Sauriez-vous dire exactement combien de devis ont été réalisés sur les derniers mois et combien validés, en combien de temps ? Avez-vous des projets, opportunités dans les tuyaux ? Et ce prospect croisé au restaurant il y a deux mois, l’avez-vous rappelé, que vous êtes-vous dit ce soir-là ? Et je vous en passe.

Si vous pouvez répondre à toutes ces questions sans fichier client, s’il vous plait, rencontrons-nous, je souhaite connaitre votre secret.

Si vous ne pouvez pas y répondre, bienvenu dans le quotidien d’un professionnel qui ne peut pas retenir tout le contenu de ses échanges avec ses prospects, clients ou contacts. A priori, nous représentons une grande majorité. Pour pallier ces pertes et trous de mémoire dont nous sommes tous victimes, j’encourage vivement d’utiliser un outil pour vous aider dans la gestion du quotidien commercial, surtout, si le commercial ce n’est pas votre métier de base.

Comment choisir mon outil ?

Quelque peu complexe et chronophage au début, plus tôt vous vous y mettrez le mieux ce sera. Idéalement dès la création de l’entreprise. Et parce que, pour la plupart, ce n’est pas une tache aisée, il est important de s’interroger sur les informations nécessaires que vous souhaiterez collecter grâce à cet outil, pour le bon fonctionnement de votre entreprise.

Pour ma part, je souhaitais une solution facile visuellement et nomade. Il existe une multitude d’outils aux caractéristiques variées, certains plus complets que d’autres pour l’analyse. Il vous faudra donc définir les critères que vous souhaitez prioriser afin de faire votre choix.  Pour certains, ce sera la sécurité du stockage de données, pour d’autres ce sera l’esthétique de l’outil, ou encore le prix. C’est la raison pour laquelle il y a autant de choix sur le marché car nos besoins ne sont pas tous les mêmes.

Je vous propose de découvrir mon Top 3:

  • Dolibarr : open source et hyperpersonnalisable avec possibilités de développement
  • Insightly : gratuit pour des fonctionnalités CRM basiques mais efficaces
  • Axonaut : payant, français et des fonctionnalités nouvelles régulièrement (la solution que j’utilise)

Le paramétrage parfois fastidieux peut-être pris en charge par les fournisseurs. Sinon, nous avons en France, un grand choix de freelances, d’assistantes indépendantes qui pourront vous aider dans la saisie et prise en main de départ.

Ça y est, vous êtes convaincus du gain de temps et « d’espace cerveau » que cela vous apporterait? Il ne reste plus qu’à choisir et paramétrer votre nouvel outil, j’ai presque envie de dire nouvel ami.

Partager cet article